Les Chevaliers du Temple de Jérusalem.

Après la prise de Jérusalem en 1099 , Godefroy de Bouillon fut désigné roi de Jérusalem par ses pairs , titre qu'il refusa , préférant porter celui d'Avoué du Saint-Sépulcre. Il mit en place l'ordre des chanoines du Saint-Sépulcre qui avait pour mission d'aider le patriarche de Jérusalem dans ses diverses tâches. Quelques croisés, se mirent alors au service du patriarche afin de protéger le Saint-Sépulcre. Une institution similaire constituée de chevaliers, appelés chevaliers de Saint-Pierre (milites sancti Petri), fut créée en Occident pour protéger les biens des abbayes et églises. Ces chevaliers étaient des laïcs, mais ils profitaient des bienfaits des prières. Par extension, les hommes chargés d'assurer la protection des biens du Saint-Sépulcre ainsi que de la communauté des chanoines étaient appelés milites sancti Sepulcri (chevaliers du Saint-Sépulcre). Hugues de Payns et ses compagnons rejoignirent cette structure dès 1108 , et pendant environ dix années ces chevaliers occupérent le plus clair de leur temps à fouiller les caves et souterrains de l'ancien palais du roi Salomon ainsi que du dôme du rocher (ancien Temple de Salomon) . Tous les hommes chargés de la protection du Saint-Sépulcre logeaient à l'hôpital Saint-Jean de Jérusalem situé tout près. Lorsque l'ordre de l'Hôpital en 1113 fut chargé de s'occuper officiellement des pèlerins venant d'Occident, une idée s'imposa : créer une milice du Christ (militia Christi) qui ne s'occuperait que de la protection de la communauté des chanoines du Saint-Sépulcre et des pèlerins sur les chemins de Terre Sainte, alors en proie aux brigands locaux. Cette idée prit corps en 1118 et les neuf chevaliers devinrent "les Templiers" Ordre religieux et militaire qui sera officialisé au concile de Troyes en 1129. Ainsi, les chanoines s'occuperaient des affaires liturgiques, l'ordre de l'Hôpital des fonctions charitables et la milice du Christ de la fonction militaire de protection des pèlerins. Cette répartition ternaire des tâches reproduisait l'organisation de la société médiévale, qui était composée de prêtres et moines (oratores, littéralement ceux qui prient), de guerriers (bellatores) et de paysans (laboratores). C'est ainsi que l'ordre des chevaliers du Temple de Jérusalem, qui se nommait à cette époque militia Christi , prit naissance avec l'ambiguïté que cette communauté monastique réunit dès le départ les oratores et les bellatores.

Les Chevaliers modernes.

De nos jours , L'intégration à une Commanderie s'opére souvent par parrainage , néanmoins l'esprit chevaleresque étant ouvert au monde extérieur, toute personne peut postuler spontanément. Nos statuts permettent aux femmes, de devenir TEMPLIERS . Notre monde moderne a intégré l'égalité des sexes depuis plusieurs décennies, l'Ordre n'est donc pas précurseur . Un Templier, doit etre curieux et avoir envie d'apprendre. Dans un premier temps, vous serez invité à un Chapitre de la Commanderie afin de mieux faire connaissance. Puis, après avoir rencontré le Commandeur , vous aurez une entrevue avec un ou plusieurs Chevaliers de la Commanderie. Le but de ces échanges est de nous assurer que notre Ordre correspond bien à vos aspirations.Il est inutile de vous rappeler que le postulant doit etre irréprochable vis à vis de la société et avoir un casier judiciaire vierge , c'est le seul obstacle que l'Ordre érige et ce pour conserver son intégrité . Apres étude rapide et si , notre décision est positive , et , si votre désir est toujours intact, vous serez accueilli comme Sergent – Novice et revêtu de la Robe de Bure, au cours d'une cérémonie rituelle de réception.
Après une année durant laquelle vous assisterez à des réunions « d'éveil », ainsi qu'à nos réunions de Chapitres, vous pourrez être élevé au grade d'Écuyer et porter la Chlamyde blanche.
Après une seconde année durant laquelle vous continuerez à assisterez à des réunions « d'essor », ainsi qu'à nos réunions de Chapitres, vous pourrez être armés et adoubés Chevalier Templier et porter alors la cape blanche.
Le temps prévu dans chacun des degrés n'est pas figé. En effet, le temps est qualitatif, en fonction des besoins et réalisations de chacun. Notre Ordre n'est pas une secte ni un parti politique , il s'évertue à poursuivre le travail accompli par les Templiers . Vous en savez un peu plus maintenant , et si vous étes toujours décidé , remplissez le formulaire ci dessous.

Vous désirez toujours nous rejoindre ?

cliquez ci dessous SVP et remplissez le formulaire , vous aurez une réponse très rapidement.

Formulaire de Recrutement des Chevaliers