Hugues de Payns   Quelques précisions sur notre Commanderie   Geoffroy de Saint-Omer



Que cherchez vous ?

Vous ne lisez pas ces lignes par hasard , si vous cherchez encore des réponses à vos questions c'est que jusqu'a présent vous n'avez pas trouvé ce que vous cherchiez . Les Templiers suivaient à la lettre les préceptes de l'ancien et du nouveau testament . Ils respectaient de plus , la règle du Temple écrite par Saint Bernard . Notre Commanderie honore et perpétue le travail de ces glorieux moines soldats du Christ fidèles serviteurs de la Papauté . De 1307 à 1312 Clément V fera tout ce qui était en son pouvoir pour sauver le Temple, mais malade et sans réels pouvoirs il finira par céder aux injonctions de Philippe le Bel , ce roi qui l'avait fait Pape.


Que faisons nous ?

Nous travaillons dans un cadre associatif à la promotion de l'idéal chevaleresque , notre Confrérie est mixte , les membres sont d'abord Novices puis Sergents et enfin Chevaliers . Nous honorons la mèmoire de ces vaillants moines soldats qui défendirent la Chrétienté de la création du Temple à sa dissolution . Nos travaux sont factuels , et nous veillons à aborder le symbolisme avec toutes les précautions qui s'imposent afin d'éviter des dérives ésotériques délirantes qui pourraient discréditer notre commanderie , voire à conduire à des drames comme celui le l'Ordre du Temple Solaire en 1994.

Qui sommes nous ?

Des passionnés d'histoire en quête de vérité sur l'activité Templière entre 1106 et 1314 en Europe et au Proche Orient. Des hommes et des femmes de bonne volonté respectant le dogme de la Chrétienté , réunis en Confrérie pour travailler factuellement sur l'histoire , l'architecture , la symbolique , les sciences et techniques Templières. Concernant l'éthique , la commanderie accompagne chacun de ses membre vers l'idéal chevaleresque . Concernant la spiritualité , la commanderie respecte le libre arbitre de chacun de ses membres , et s'interdit toute ingérance en la matière , et ce , pour conserver la cohésion de la Commanderie.

Présentation de notre Commanderie

Notre Commanderie n'est pas un Ordre Initiatique , mais une Confrérie Templière d’inspiration monastique et militaire. Concernant l'éthique , notre Commanderie éléve ses membres vers l'idéal chevaleresque . Nous honorons la mèmoire des fondateurs de l'Ordre . Le travail factuel de chaque membre est libre et non dirigé par des membres plus anciens . Nos travaux abordent tous les sujets qui ont rapport avec les Templiers et ces travaux sont présentés en Chapitre , l'histoire , l'architecture et le symbolisme Templier. Nous travaillons également à démontrer l'apport en matière de sciences et techniques des Templiers en France durant le moyen âge central.

Mythe Templier

Dans la mémoire collective , les Templiers occupent toujours une place spéciale , en effet le Trésor des Templiers et le secret des Templiers , objets de recherches historiques et archéologiques permanentes en France et dans les autres pays Européens alimentent une littérature abondante . Une multitude d'ouvrages est consacrée au trésor des Templiers , entre le Saint Graal , l’Arche d’Alliance ou encore le tombeau du Christ. Tous ces ouvrages reposant plus ou moins sur des faits relatés par les premiers narrateurs des croisades vers 1140. Il est de nos jours admis que les Templiers ont trouvé des choses très importantes lors de leurs fouilles (qui durérent 10 ans) dans les sous sols de l'ancien palais du roi Salomon et de son Temple. La légende du convoi secret qui aurait quitté Paris quelques jours avant leur arrestation le 13/10/1307 , est probablement celle qui aura fait couler le plus d’encre. Les Templiers se sachant menacés par Philippe le Bel dès 1298 , ont eu tout le temps de préparer un repli en cas de danger imminent . Dans les archives du Vatican et dans celles de la bibliothèque nationale il existe des récits de Templiers ayant assistés au départ de deux convois dans les premiers jours d'octobre 1307 , un serait parti de Boulogne sur Mer pour l'Ecosse l'autre serait parti de La Rochelle pour le Portugal.

Secret des Templiers

Il semble bien que l'activité principale de Geoffroy de Saint-Omer et de Hugues des Païens pendant les années 1106 à 1116 fut de réaliser des fouilles à l'emplacement du Temple et du Palais du roi Salomon . Ils furent aidés en cela par une poignée de croisés en qui ils avaient toute confiance . Il est certain (des documents l'attestent) que ces fouilles se révélèrent fructueuses . Ces deux Chevaliers du Temple ont découvert quelque chose de particulièrement important de nature à bouleverser , voire révolutionner , l’Occident et les futurs rapports Orient/Occident. Ils semble qu'ils aient découvert l’Arche d’Alliance et certaines reliques et manuscrits qui contenaient l’essence des traditions secrètes du judaïsme et de l’Egypte ancienne , certaines remontant à Moïse ! Salomon , réputé pour sa légendaire sagesse n’avait certainement pas déposé la véritable Arche dans le Saint des Saints de son Temple , avec tous les risques que cela comportait. En sage qu’il était , il a du y placer une copie et cacher l’original à l’abri de toute intrusion ennemie , et c'est cela que ces deux Chevaliers du Temple auraient découvert. C'est Bernard de Clairvaux après que les traductions aient été faites par Etienne Harding , qui finalement décida de l'utilisation de ces découvertes après avoir expliqué aux Templiers sa décision et obtenu le serment de leur silence au sujet des découvertes .

Papauté et Templiers

Le parchemin de Chinon est un document historique rendu récemment célèbre par la découverte du Docteur Barbara Frale , puisqu'il tendrait à prouver qu'en 1308 , le pape Clément V a secrètement absous le dernier maître des Templiers , Jacques de Molay , et les autres responsables de l'Ordre du Temple , des accusations que l'Inquisition médiévale avait formulées à leur encontre. Mais Philippe le Bel harcélera le vieux Pape malade jusqu'a ce que celui ci abandonne les Templiers à leur funeste sort !
La dissolution de l'ordre du Temple lors du concile de Vienne entre octobre 1311 et mai 1312 (avec interdiction définitive de relever l'Ordre , et pour quiconque de porter le manteau blanc frappé de la croix rouge) , puis la mort de Jacques de Molay , marquèrent la fin définitive de l'ordre du Temple. Leurs biens immobiliers furent donnés par la bulle papale Ad Providam en majeure partie à l'ordre de l'Hôpital , sauf dans le royaume de Valence où ils passèrent au nouvel ordre de Montesa , fondé en 1317 , et au Portugal où ils passèrent à l' ordre du Christ , fondé en 1319 (avec reprise de la croix templière). Ces deux ordres sont les seuls "successeurs légitimes du Temple", mais leur caractéristique nationale commune empêche de les considérer comme de réelles survivances (en effet l'ordre du Temple avait la caractéristique d'être international).
Le Pape Benoit XVI néanmoins et à sa manière réhabilita les Templiers en reprenant sur ses armoiries les croix templières et les deux couleurs du gonfanon , levant ainsi le banissement de l'an 1312 .

Dérives Templaristes

Dans les milieux Templaristes Français circule depuis 1804 une légende basée en partie sur les évangiles apocryphes ( évangiles apocryphes rejetés par la Chrétienté ) qui voudrait que Marie Madeleine eut été la maitresse de Jésus et que ce dernier lui aurait fait des enfants ! Après la mort de Jésus vers l'an 48 , cette dernière se serait enfuie de la Palestine ( avec 6 de ses proches et ses enfants ) à bord d'une barque sans voiles ni rames . Elle aurait parcouru 2500 kms dans ces conditions pour accoster en Hispanie Wisighotique de l'époque ( Saintes-Maries-de-la-Mer de nos jours ) . Les descendants de ces enfants auraient donné naissance au premier roi Mérovingien . Ces affirmations ne sont étayées par aucune preuve, et ce , même si un culte est depuis le XIV ème siècle voué à Marie Madeleine dans la grotte de la Sainte Baume !!
Factuellement , si cette légende reposait sur une once de vérité , pourquoi diable les chrétiens auraient-ils attendu 1300 ans pour célébrer un culte à la gloire de Marie Madeleine à cet endroit ?
Pierre Plantard créa en 1956 une association nommée "Le prieuré de Sion" pour véhiculer dans le grand public cette théorie en affirmant au passage qu'il était descendant du dernier roi Mérovingien Childéric III . De plus , il publia des ouvrages pour accréditer la thèse selon laquelle le trésor des Templiers aurait été caché à Rennes-le-chateau , et que l'Abbé Saunière en aurait trouvé une partie !! Tous les historiens s'accordent de nos jours pour définir "Le prieuré de Sion" pour ce qu'il est : un roman de fiction .

Origines de l'Ordre

Guillaume de Tyr premier chroniqueur des croisades , notifie la création de l'ordre en 1118 ( livre XII , chapitre VII.II ) il y cite ses fondateurs : Hugues des Païens et Geoffroy de Saint-Omer .

Documentation

Vous trouverez quelques mots clés indispensables qui vous aideront dans votre quête de vérité sur les Templiers à cette adresse .

De nos jours

Y a-t-il encore des Templier de nos jours en France.