Liste exhaustive des Maitres de l'Ordre du Temple

  • 01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23

    Onzième Grand Maitre

    Robert IV de Sablé


    grand maitre de l'ordre du temple



    Fin 1189 - 13 janvier 1193.
    Fils de Robert III de Sablé , et de Dame Hersende d'Anthenaise , de Chaouches et de Malicorne , fille de Savary Ier d'Anthenaise. Alphonse-Victor Angot raconte comment , le 6 juin 1189 , alors que Robert était sur le point de partir pour la croisade , l'abbé d'Évron , Geoffroi , vint lui demander la reconnaissance de deux deniers de rente et d'une procuration sur la terre de Cadoin. Il fut reçu par son fils , Robert se trouvant empêché de le faire lui-même à cause des préparatifs de son voyage. Mais il le conduisit ensuite dans son donjon et lui montra de là la terre chargée de la redevance enfin à genoux et sans consentir à se relever , il lui servit le vin de l'hospitalité. Il eut l'assurance de la fraternité des religieux en présence d'Emma sa mère , et de Geoffroi son fils , qu'il pria de ne jamais manquer à ses devoirs envers les moines. Il partit alors. Richard Cœur de Lion le nomma avec Gérard , archevêque d'Auch , Bernard , évêque de Bayonne , Richard de Chamvil , Guillaume d'Oléron , membre de son conseil pour le gouvernement de la flotte anglaise , normande , bretonne et d'Aquitaine , et pour l'exercice de la justice. Le seigneur de Sablé eut spécialement la charge de la flotte. Il assista au cours du voyage à la constitution du douaire ainsi qu'au mariage de la reine d'Angleterre Bérangère de Navarre avec son ami Richard sur l'île de Chypre. A Chypre , il fut reçu dans l’Ordre du Temple où il établit plus tard la première base solide des Templiers en Orient en achetant l'île à son ami le roi Richard pour seulement 25 000 marcs d'argent. Robert de Sablé rétrocède l'île l'année suivante à Guy de Lusignan , roi de Jerusalem sans royaume. Robert de Sablé établira la maison cheftaine de l'Ordre du Temple à Saint-Jean-d'Acre , où elle restera encore près d'un siècle. Quelques mois plus tard , meurt le maître de l'ordre Gérard de Ridefort , mais , fait exeptionnel , le poste de maître restera vacant plusieurs mois , le temps necessaire pour les Templiers de réformer certains points de la Règle qui concernent en particulier les mesures disciplinaires à prendre en cas de manquement à ses responsabilités du dirigeant suprême de l'Ordre. C'est en octobre 1191 que Robert de Sablé — un homme neuf — qui s'était fait remarquer par ses divers exploits en Espagne , en Sicile ainsi qu'au Portugal contre le roi du Maroc est élu maître de l'Ordre du Temple quelques mois seulement après son admission en juin 1189. Proche conseiller du roi d'Angleterre , il accompagne Richard Cœur de Lion dès son départ en croisade et participe ainsi à la prise de Saint-Jean-d'Acre le 13 juillet 1191 puis à la conquête du littoral palestinien puis enfin à la bataille d'Arsouf où Saladin subit une lourde défaite. Robert de Sablé est de tous les combats contre Saladin et meurt le 23 septembre 1193 au moment où est signée la trêve de trois ans entre Richard et le sultan d'Égypte qui autorise l'entrée des pèlerins à Jérusalem. Le Templier fait parvenir de Terre sainte une épine de la Sainte Couronne , cette relique est toujours vénérée aujourd'hui le lundi de Pâques dans l'Abbaye de Solesmes. Une dalle funéraire attribuée à Robert de Sablé est visible dans l'église abbatiale de l'Abbaye de Solesmes située près de la ville de Sablé-sur-Sarthe dans le sud de la Sarthe.