Liste exhaustive des Maitres de l'Ordre du Temple

  • 01 - 02 - 03 - 04 - 05 - 06 - 07 - 08 - 09 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23

    Seizième Grand Maitre

    Armand de Périgord


    grand maitre de l'ordre du temple



    1232 - 17 ou 20 octobre 1244 .
    Connu comme maître de la province d'Apulie et de Sicile pour la période allant de 1205 à 1232. Si le début exact de sa maîtrise n'est pas formellement attesté , on sait néanmoins que c'est Guillaume d'Orélie alors maître de Sicile et de Calabre qui reçut par un don daté de 1209 et signé par Frédéric II du Saint-Empire des biens dans la ville de Messine et qu'il obtint de ce même roi une confirmation des biens et des privilèges de l'ordre pour cette province et pour les Pouilles en 1210. Armand de Périgord n'est attesté en tant que maître de cette même province qu'à partir de 1229 lorsqu'il se fait lui aussi confirmer ces mêmes biens et privilèges. Cette province apparaît au début de la période souabe du royaume de Sicile (à partir de 1196). Initialement , le sud de la péninsule correspondait à la province dite des Pouilles mais il semble qu'elle ait été séparée en deux provinces bien distinctes pendant plus d'un demi-siècle (jusqu'en 1265) avant d'être réunifiée en tant que province du royaume de Sicile. Pendant cette période , les Pouilles et la terre de labour formaient une autre province.
    Il est élu Grand Maître de l'ordre en 1232. Il organisa l'attaque de Cana , de Safita et de Sephoria et combattit les Infidèles dans la région du lac de Tibériade. Toutes ces entreprises se soldèrent par des échecs et contibuérent à diminuer la puissance de l'ordre. En 1236 , à la frontière entre la Syrie et la Cilicie , 150 chevaliers ainsi que des archers et des turcopoles furent surpris dans une embuscade près de la ville de Darbsâk (Terbezek). Au début de la bataille qui s'ensuivit , les Templiers rencontrèrent une forte résistance. Lorsque des secours arrivèrent de Damas pour aider les Infidèles, les Templiers furent tous massacrés ,d'une une vingtaine qui purent rejoindre leur forteresse d'Ascalon . En septembre 1239 , Armand arriva à Saint-Jean-d'Acre. Il y conclut un traité avec le sultan de Damas , comme les Hospitaliers l'avaient fait avec le Sultan d'Égypte. En 1244 le Sultan de Damas demanda l'assistance des Templiers pour repousser les Khwarezmiens d'Asie mineure. En octobre 1244 , les forces conjointes des Templiers , des Hospitaliers et des Teutoniques , et celles du sultan de Damas , combattirent le sultan d'Égypte et ses alliés Khwarezmiens à la bataille de La Forbie. La coalition des chrétiens et des mahométans syriens fut vaincue , faisant plus de 30 000 morts sur le champ de bataille. Quelques chevaliers du Temple et de l'Hôpital parvinrent à se réfugier à Saint Jean d'Acre , encore aux mains des forces chrétiennes. Le sort d'Armand de Périgord est incertain : on ne sait s'il est mort sur le champs de bataille , ou s'il fut capturé , une certitude cependant en 1247 les chroniqueurs notent qu'il est mort.