Le Moyen Age Central de l'an 1050 à 1150
Les Croisades (1 et 2)

Première Croisade en deux temps

La Terre Sainte est depuis le VIIe siècle aux mains des musulmans, disciples du prophète Mahomet. Ces derniers avaient jusque là toléré les pèlerins, en abusant de la situation car ils exigeaient la plupart du temps l'acquittement d'un tribut. Charlemagne obtiendra le droit pour les chrétiens d'aller en pèlerinage à Jérusalem. La situation s'aggrave lorsque les Fatimides (dynastie musulmane qui règne en Afrique du Nord, en Egypte puis au Proche-Orient) prennent la ville sainte en 996. Puis , avec l'arivée des Turcs le Saint Sépulcre est détruit par ces memes turcs musulmans en 1078 cette situation nouvelle bouleverse un équilibre précaire : la destruction du symbole chrétien et les horreurs répétées sont à l'origine de la guerre pour délivrer Jérusalem.
Face à la gravité de la situation en Terre Sainte, région devenue quasiment inaccessible aux pèlerins, le Pape Urbain II réunit un concile à Clermont en 1095 et invite les chevaliers à aller libérer le tombeau du Christ en leur promettant une place au Paradis .C'est aux cris de " Dieu le veut ! " que la foule répond avec enthousiasme à l'appel du Pape. Les chrétiens sont ainsi appelé à cesser leurs luttes fratricides entre eux et leurs actes de brigandage pour s'unir et combattre les païens d'Orient : le fait de mettre l'ardeur belliqueuse des chevaliers au service de la foi et non en vaines guerres privées va avoir un effet bénéfique en Occident.
deux expéditions distinctes s'organisent donc pour mener cette 1ère croisade en 1096 :

1) la croisade des pauvres

Au début de l'année 1096 , des villages entiers prennent la route de l'Orient. Une premiére croisade , composée de quinze mille petites gens venus , de Normandie ,de Picardie ,de Lorraine , d'Auvergne du Languedoc , où de Provence conduite par des chefs improvisés et autres religieux exaltés comme Pierre l'Ermite où le chevalier bourguignon Gautier, sans avoir. Ceux du nord suivent le Danube , les autres passent par les Alpes et la plaine du PO. Mal armés , indisciplinés , rapidement malades et affamés , ils traversent l'Europe en massacrant les juifs et en pillant pour se nourrir. Sensibles aux récompenses célestes promises, ils cousent sur leurs vêtements une croix en tissu , d'où leur nom de " croisés " qui leur sera attribué. Tous , se retrouvent en Macédoine Le premier Aout 1096 , ils campent devant Constantinople. Maintenue hors de la ville , l'importante colonne franchit le Bosphore. Cette troupe mal armée et mal organisée se fait massacrer par les Turcs en Asie-Mineure le 10 aout 1096 , les trois mille survivant ne reprendront leur marche qu'à la suite de la croisade des chevaliers . L'Eglise retiendra la leçon et n'incitera par la suite que les hommes aptes au combat à prendre part aux croisades suivantes (la "croisade des enfants" en 1212 , durant laquelle ils seront soit massacrés , soit tomberont en esclavage , est une exception).

2) la croisade des chevaliers

Cette 2ème expédition qui débute le 15 aout 1096 comprend 4 armées féodales , soit 4500 chevaliers bien armés et 30000 fantassins :
La 1ère sous la direction de Godefroi de Bouillon accompagné de son frère Baudoin (futur roi de Jérusalem) est composée de français du nord et de lorrains , ils sont bientot rejoint par des français du centre et est dirigés par Hugues de Vermandois, frère du roi de France Philippe 1er (le roi ne peut y participer car il a été excommunié),
La 2ème sous la direction de Robert Courteheuse part peu après en septembre, il est accompagné de son oncle Odon , de ses beaux frères Alain Fergent comte de Bretagne et Etienne, comte de Blois et de Chartres (chroniqueur Foulcher de Chartres), et des comtes voisins comme Robert de Flandre,
La 3ème part du Midi sous les ordres du comte de Toulouse, Raymond IV de St Gilles, accompagné par le légat du Pape,
La 4ème part d'Italie sous le commandement du prince normand Bohémond.
Ces armées se rejoignent à Constantinople, capitale de l'empire byzantin (et future Istanbul) pour se reposer .
L'empereur Alexis 1er Commène reçoit à bras ouverts ces cohortes croisées chaque jour plus nombreuses , certains de ces croisés se conduisent de façon fort déplacée avec les Chrétiens de Constantinople , se considérant en terrain conquis. L'empereur Alexis 1er devant cette multitude a le sentiment d'être sauvé , il promet aux croisés nourriture et armement à condition toutefois que tous les territoires qui seront conquis par cette armée lui reviennent de droit . Il demande aux croisés de préter serment avant qu'ils ne pénétrent dans le monde musulman en traversant le détroit du Bosphore.Les croisés quant à eux n'accordent que peu d'importance aux exigences d'Alexis 1er qu'ils considérent comme fourbe et peu courageux.

Le 21 Mai 1097 La ville de Nicée est délivrée très rapidement et sans beaucoup de résistance de la part des Musulmans.
Le 10 Juillet 1097 les Musulmans attendent les Chrétiens à Dorylée , cette fois le combat sera plus dur et plus long les croisés gouteront aux archers Turcs , ils prendront la mesure de leur adversaire .Le comté d'Edesse est sous contrôle croisé et devient le 1er état latin d'Orient. En octobre 1097 les croisés arrivent aux portes d'Antioche (ville fortifièe) , cette armée est en piteux état , les soldats sont affamés assoiffés exténués malades , les chevaux sont morts , seuls les nobles ont réussi à conserver leur monture les autres cavaliers sont devenus fantassins ! le siège durera jusqu'au 03 Juin 1098 , date à laquelle les croisés ayant acheté la complaisance du gardien d'une des tours de défense (un nommé Firouz) , ils s'engouffrent dans la ville.48 h00 plus tard une immense armée seldjoukide assiége à son tour les croisés dans Antioche.
Le 28 Juin 1098 le moine Pierre Barthélemy révéla aux soldat qu'il avait eut un songe et Dieu était toujours du côté des croisés , le jour même les croisés à 1 contre 5 sortirent de la ville et pourfendirent leurs ennemis ! Encore aujourd'hui cette victoire miraculeuse reste inexpliquée tant les forces en présence étaient défavorables aux croisés!
Les croisés se remettent en marche vers Jérusalem et pendant plusieurs mois gagneront toutes les confrontations avec les Musulmans , enfin c'est une armée de 20 000 hommes fatigués et en guenilles qui arrive à Jérusalem .
Le 15 Juillet 1099 les croisés s'emparent de Jérusalem , les croisés ne feront pas de quartier , les résistants à l'intérieur de la ville ainsi que la population seront exterminés. Des milliers de musulmans seront massacrés dans la mosquée Al Aqsa , à proximité du Saint Sépulcre.
Le 12 Aout 1099 les croisés fondent sur Ascalon car une armée Fatimide vient de s'y installer en vue de reprendre Jérusalem , les croisés là encore contre toute attente battent les Musulmans . Cette chevauchée fantastique des croisés qui dura de 1097 à 1099 reste une énigme pour tous les historiens , car rétrospectivement et après analyse des récits de cette période rien ne penchait en faveur des croisés .

Cette 1ère croisade va donner naissance à 4 principautés chrétiennes en Terre Sainte créée sur le modèle féodal de l'Europe Occidentale.
Les 4 Etats Latins d'Orient sont du nord au sud :
le Comté d'Edesse,
la principauté d'Antioche,
le Comté de Tripoli,
le royaume de Jérusalem, confié à Godefroy de Bouillon, qui s'étend des montagnes du Liban au désert du Sinaï.
histoire de Godefroy de Bouillon & Baudouin 1er.

Deuxième Croisade en deux temps

Croisade du Nord contre les Paiens

A l'appel de la deuxiéme croisade , de nombreux Germains du sud se portent volontaires. Cependant les Saxons du Nord restent réticents , ils font part à Saint Bernard de leur souhait de faire campagne contre les peuples slaves paiens au N-E de l'Empire . lors d'une réunion à Francfort le 13 Mars 1147 le Pape Eugene III approuve le plan des Saxons et émet une Bulle le 13 avril "divin dispensatione" stipulant qu'il n'y aurait aucune différence sur les récompences spirituelles quelque soit la croisade. Ceux qui se portent volontaires pour cette croisade contre les slaves , sont des Danois , des saxons , des polonais , également des bohémiens et , ce fut Anselme de Havelbergue qui dirige les opérations. La croisade fut initiée par des familles saxonnes telles que les Ascaniens Wettin et Schauenburgers outrés par la participation des Germains à cette croisade , les Abodrites envahissent par anticipation la Wagrie en 1147 en trainant le mouvement des croisés à la fin de l'éte 1147 . Aprés l'explusion des Abodrites des territoires chrértiens , les chrétiens prennent la direction des forteresses de Dobinet de Demmin avec les troupes de Knut V , Sven III , et celles d'Adalbert II l'archevéque de Breme et le duc Henri "le lion". Lorsque certains croisés suggérent de ravager la campagne d'autres s'insurgent " le pays que l'on dévaste , n'est'il pas notre pays et le peuple combattut , n'est pas pas notre peuple ? ". Aprés le siege infructueux de Demmin un contingent de croisés attaque la Poménie , le but de la croisade est de convertir les salaves paiens , jusqu'au jour où , avec l'aide de Dieu ils soient où convertis où éradiqués , cependant la croisade est un échec en grande partie dans son entreprise de conversion des Wendens . Les conversions obtenues sont symboliques car les slaves retournent à leur croyances paiennes dès la dispersion des armées chretiennes (albert de Poméranie déclara à ce sujet "s'ils étaient venus renforcer la foie chretienne.. ils auraient dut le faire par la pacification , mon par les armes". a la fin de la croisade , les campagnes de Mecklembourg et de Pomeranie sont pillées et dépeuplées dans un bain de sang.

Croisade du Sud contre les Musulmans

1) Début catastrophique

Profitant des rivalités au sein du royaume de Jérusalem , et des faibles troupes armées qui défendent le comté d'Edesse , les turcs envahissent ce comté en 1144 et y massacrent de nombreux Chrétiens.
A la demande de Louis VII et sur les conseils de Saint Bernard , le pape Eugène III prêche cette 2ème croisade en 1145 ou 1146. Cette dernière ne rencontre pas l'enthousiasme de la 1ère croisade. C'est accompagné de sa femme Aliénor d'Aquitaine et de l'empereur d'Allemagne Conrad III que Louis VII se croise. Après avoir longé le Danube , les armées française et allemande , fortes d'environ 50000 hommes , se rejoignent à Constantinople (ex Byzance , future Istanbul) et l'expédition est un échec total pour diverses raisons :
la discorde entre les clans français et allemand ,
la perfidie des byzantins qui nuisent plus aux chrétiens qu'ils ne les aident,
l'inexpérience de Louis VII qui se montre plus velléitaire que jamais. Les nouveaux croisés reprochent aux croisés résidents leur manque de combativité et les compromis passés avec certains chefs Musulmans.Conrad III rentrera dans son pays un an avant le roi de france sans avoir gagné une seule bataille , Louis VII quant à lui brouillon et piètre tacticien brisera les alliances existantes entre anciens croisés et musulmans , se jettant tous azimuts sur les musulmans . Ces derniers plus nombreux que les Chrétiens le roi de France essuyera défaite sur défaite.
Après un cuisant échec devant Damas (le siège de la ville ne durera que 4 jours !) , Louis VII décide de rentrer en France : son prestige est fortement entamé mais l'excellente régence de Suger a su conserver au royaume sa puissance.

2) Epilogue

Deux ans après le départ de la seconde vague de croisés , en juin 1149 , Nur ad-Din envahit Antioche et assiège la forteresse d'Inab avec l'aide de Mu'in ad-Din Unur de Damas et des Turcomans. 6 000 musulmans encerclent la forteresse d'Inab, principalement de la cavalerie.Inab est défendue par le prince d'Antioche Raymond de Poitiers qui s'est allié à Ali ibn-Wafa , le chef des Assassins et lui-même grand ennemi de Nur ad-Din.Le 29 juin 1149 , Nur ad-Din bat l'armée d'Antioche. Raymond et Ali ibn-Wafa sont tués dans la bataille avec les 400 chevaliers croisés et les 1000 fantassins croisés et sa tête est envoyée momifiée au calife de Bagdad ! . La plupart des territoires d'Antioche sont alors ouverts dont le plus important : celui qui conduit à la Méditerranée. Le sultan assiège alors la ville d'Antioche mais sans succès car la ville est défendue par la femme de Raymond , Constance, et le Patriarche. Le roi Baudoin III de Jérusalem décide de marcher sur Antioche pour la libérer du siège.
En 1185 à la mort de Baudouin IV le lépreux les querelles des dirigeants chrétiens reprennent de plus belle ! Raymond III de Tripoli privilégiant la négociation avec les musulmans se heurte à Guy de Lusignan Gérard de Ridefort et Renaud de Châtillon partisants de la guerre à outrance avec les musulmans . Renaud de Châtillon se comportait en véritable aventurier dans les états latins , il avait organisé une multitude de razzias contre les possessions musulmanes , et de plus , il écumait la mer rouge en pirate .Dans ce contexte en 1187 c'est Guy de Lusignan qui devint roi de Jérusalem , il leva immédiatement une armée pour combattre Saladin , la bataille eut lieu dans le défilé d'Hattin .Les croisés furent exterminés jusqu'au dernier et Saladin décapita lui même Renaud de Châtillon. A l'annonce de la perte de Jérusalem en Europe le Pape Grégoire VIII lança l'appel à la troisième croisade.