Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.
        

Templiers - Commanderie Geoffroy de Saint-Omer

         



Retournez sur le plan des sujets traités sur le site    

Les Templiers de l'an 1118 étaient des moines soldats Catholiques au service du Pape et sous son commandement suprême, et cet ordre est resté Catholique jusqu'a sa dissolution par le Pape Clément V le 22 mars 1312. Les Templiers furent victimes d'une machination ourdie par le roi Philippe le bel, et le Pape fut impuissant à les sauver.
A partir de 1804, dans le monde très fermé du Templarisme, des thèses fumeuses ont vu le jour concernant l'histoire des Templiers. Avec le renouveau Templariste des années 1950 ces thèses se sont transformées en dérives ésotériques délirantes ( Prieuré de Sion, Da Vinci Code, etc ... ). En naviguant sur notre site, vous connaitrez mieux les Templiers d'hier et ceux d'aujourd'hui.


Dérive ésotérique délirante du "Prieuré de Sion"

Dans les milieux Templaristes Français et les Eglises gnostiques ( pour ne citer qu'eux ! ) circule depuis le début du XIX ème siècle cette légende concernant Marie Magdala ( Marie-Madeleine ) :
Se basant uniquement sur les évangiles apocryphes rejetés par l'église, et sur la légende qui entoure cette femme, Marie Magdala ( Marie-Madeleine ) qui aurait eu deux enfants avec Jésus. Vers l'année 48 elle aurait quitté Jérusalem avec un petit groupe en barque ( sans voile ni rames ) et aurait parcouru 2500 kms dans ces conditions pour accoster en Hispanie Wisighotique , dans un lieu aujourd'hui appellé Saintes-Maries-de-la-mer . Elle se serait ensuite dirigée vers Marseille pour finir ses jours dans une grotte du massif de la Sainte-Baume. les descendants de ses enfants auraient donné naissance au premier roi Mérovingien ! Au XIV ème siècle les Chrétiens instaureront un culte à la gloire de Marie-Madeleine dans cette grotte, la question qui se pose est la suivante : pourquoi avoir attendu 14 siècles pour instaurer ce culte ? Si cette légende reposait sur une once de vérité, ce culte eut été instauré au premier ou au II ème siècle (surtout que la religion Chrétienne était en plein essort à ce moment là), ce délai d'attente de 14 siècles pour y instaurer le culte à la gloire de Marie-Madeleine ne plaide pas (à nos yeux) en faveur de la véracité de cette thèse !

En 1953, Nikos Kazantzakis avait publié La dernière tentation du Christ (adapté au cinéma par Martin Scorsese trente-cinq ans plus tard), où une descendance de Jésus est évoquée.

En 1956, Pierre Plantard créa une association nommée "Le prieuré de Sion" pour véhiculer dans le grand public cette théorie en affirmant au passage qu'il était descendant du dernier roi Mérovingien Childéric III. De plus, il publia des ouvrages pour accréditer la thèse que le trésor des Templiers serait caché à Rennes-le-chateau, et que l'Abbé Saunière en aurait trouvé une partie !!

plantard et le prieuré de sion


plantard  et le prieuré de sion


plantard  et le prieuré de sion


En 2014, le professeur d'études religieuses Barrie Wilson, de l'Université York de Toronto (Canada) et l’écrivain israélo-canadien Simcha Jacobovic ont traduit un manuscrit vieux de 1 500 ans rédigé en araméen. Cet ouvrage fut découvert à la British Library de Londres.

lost gospel


Ils publiérent leurs recherches dans un ouvrage intitulé L'Evangile perdu (The Lost Gospel), le mardi 11 novembre 2014.
Selon les deux auteurs, le manuscrit permet d'affirmer non seulement que Jésus a eu deux enfants avec Marie-Madeleine, mais qu'il était aussi marié avec cette femme. Le Sunday Times précise que le livre, qui donne à Marie-Madeleine "une importance beaucoup plus grande qu'on ne le pensait jusqu'alors", parle également d'une "tentative d'assassinat sur Marie-Madeleine et ses deux enfants", il revient aussi sur les rapports qu'entretenait Jésus avec les hommes politiques de son temps.

jesus et ses pseudos enfants


Il convient de noter cependant que ce manuscrit fut dès son exhumation par ces deux chercheurs, immédiatement contesté par l'immense majorité des historiens spécialisés en "écrits apocryphes chrétiens" qui classèrent ce manuscrit parmi les innombrables faux évangiles et êpitres apocryphes ! .




retour en haut du site consacré aux Templiers